RPGistes de Pokégraph : vos moments de gloire

Vous écrivez ? Venez nous partager vos œuvres dans cette section !
Avatar de l’utilisateur
Dusk
Arceus Créateur
Messages : 2396
Inscription : 28 Avr 07 à 9:58

RPGistes de Pokégraph : vos moments de gloire

Messagepar Dusk » 18 Jan 16 à 19:57

Il se trouve qu'à ma connaissance, pas mal de Pokégraphiens pratiquent / ont déjà pratiqué le roleplay (rp pour les intimes), que ce soit sur forum, skype ou autre support écrit. Pour les autres je vous passe les détails de ce qu'est le RP écrit mais si ça vous interpelle on a un topic ici qui en parle.

Bref moi-même j'en ai fait sur des forums pendant pas mal d'années et sais pas pour vous mais en ce qui me concerne les miens ont parfois donné lieu à des passages assez magiques (pour ne pas dire complètement débiles), le genre que je vais toujours relire quelques année après. Je suis sûre que vous en avez vous aussi et je me disais qu'un topic pour partager tout ça pourrait être sympa !

Donc si vous avez vous aussi écrit des passages particulièrement abusés / drôles / grosbill, des moments de bravoure littéraire carrément gravés dans la roche ou tout simplement des répliques qui tuent, je vous en prie lâchez-vous balancez tout ici !
Vous pouvez carrément cc vos posts entre deux balises spoil, même ajouter quelques lignes pour préciser le contexte de l'action si le coeur vous en dit.


Mais attention ! on est pas là pour juger notre orthographe et/ou la "qualité" de nos rps on est juste là pour se taper des barres ok??? >B-( Sinon je mords.

tl;dr : circlejerkons ensemble sur nos exploits rpgiques

-------------------------------------------------------------

Et puisque c'est un peu nul de commencer un topic comme ça sans y mettre du sien voici comment j'ai terminé mon premier rp sur un forum type manga où je jouais un gros mafieux (un perso prédéfini que j'avais adopté). Je plaide coupable pour le grosbillisme pardon mais c'est trop bon (c'était il y a deux ans bientôt)

[On est 4 dans une voiture, mon perso, ses deux gardes du corps et le perso de mon partenaire de jeu qui n'a vraiment pas de bol]

"- Ce fut un plaisir mais je doute que nous aurons à nous revoir. Luigi, aide-le à sortir."


Le garde ouvrit sa portière et traina le jeune homme dehors, puis le poussa dans le fleuve qui coulait en contrebas à quelques mètres d'eux. Il aurait manqué un bloc de béton pour l'empêcher d'en ressortir vivant mais une chose était certaine, il n'arriverait pas sec au boulot
.
Take me through the centuries to supersonic years
Electrifying enemy is drowning in his tears
All I have to give you is a love that never dies
The symptom of the universe is written in your eyes !


anciennement 005

Revenir vers « Le coin des écrivains »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités